Bienvenue

février 23, 2017 5:11

Written by

Journée Internationale de la paix

 

A l'instar de beaucoup de pays de par le monde, le Niger a célébré hier 21 septembre, la Journée internationale de la paix. A cette occasion, plusieurs activités ont été organisées par la Haute autorité à la consolidation de la paix (HACP) en partenariat avec le PNUD et plusieurs associations de jeunesse qui œuvrent pour la promotion de la paix. A Niamey, le lancement des activités de cette journée a eu lieu dans la matinée au Stade général Seyni Kountché en présence du Premier ministre, SEM. Brigi Rafini, des membres du gouvernement, du président de la HACP le colonel major Mahamadou Abou Tarka, du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Niger et de plusieurs personnalités civiles et militaires. Le thème retenu pour cette édition est, « Une paix durable pour un avenir durable »
Procédant au lancement officiel des activités de la Journée, le président de la HACP a dans son intervention, loué l'importance de la paix. « La paix constitue l'aspiration fondamentale de l'humanité, elle est l'état normal des relations internationales, les conflits et les guerres demeurant l'exception. Sans la paix, aucune nation ne peut prospérer, aucune entreprise aboutir et aucun développement n'est possible » a-t-il déclaré. Et c'est conscient de cette évidence que notre pays s'est doté d'une Haute autorité à la consolidation de la paix avec pour mission de cultiver la paix et de promouvoir la coexistence pacifique entre les communautés mais également entre les communautés et l'Etat.

Le colonel major Mahamadou Abou Tarka d'évoquer l'environnement régional caractérisé par les menaces à la paix et à la sécurité. « Notre pays est fragile dans ses zones périphériques, au voisinage des zones instables des pays qui nous entourent. C'est pourquoi, notre mission est de s'occuper de ces zones en priorité, car l'insécurité ne connaît pas de frontières » a-t-il souligné. Maintenir la paix, souligne le président la HACP, commande de promouvoir l'esprit de tolérance, de justice, de démocratie et de solidarité. Mais « la paix dans un pays ne signifie pas seulement l'absence de guerre. Le développement économique et la croissance durable sont des piliers de la paix sociale, car le développement durable contribue de manière décisive à écarter et à éliminer les causes de conflits et sert de fondement à une paix durable » a-t-il précisé.
Pour sa part, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Niger M. Fodé N'Diaye a lu le message adressé par le Secrétaire général des Nations Unies à l'occasion de cette journée (message dont nous publions ci-dessous l'intégralité). Peu après le lancement, les activités se sont poursuivies avec notamment des cross populaires en hommes et dames aussi bien pour les personnes valides (civil et FDS) que pour celles vivant avec un handicap. Il y avait aussi au programme une conférence publique sur le thème « Apport de la religion dans la consolidation de la paix » tenue à l'Académie des arts martiaux de Niamey. Dans l'après midi, les festivités se sont transportées au Complexe d'enseignement secondaire (C.E.S) Rive droite avec un match de football féminin.
A noter que le Premier ministre, Chef du gouvernement Brigi Rafini a fait un geste d'une enveloppe d'un million de francs CFA pour récompenser les athlètes lauréats et un vélo moteur pour les premiers (en hommes et en dames) de la course pour personnes handicapées. Le premier de chaque course a gagné une coupe accompagnée d'une enveloppe de 50.000 FCFA.

 

 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Search