Bienvenue

juin 4, 2017 6:28

Written by

3e comité de pilotage de l’instrument contribuant à la paix et la stabilité à Diffa

Le président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix a présidé 25 mai 2017à Diffa, le 3e comité de pilotage du programme SECURISER (programme d’appui à la sécurisation et à la résilience dans la région de Diffa et de prévention des risques liés à la migration au Niger) de l’ICSP (instrument contribuant à la stabilité et à la paix). il faut retenir que l’objectif général du programme est « de contribuer à la stabilisation du pays et à la prévention de nouveaux conflits, plus spécifiquement il s’agit d’apporter un appui ciblé dans la région de Diffa, profondément déstabilisée par l’impact des actions de boko haram »

Le comité de pilotage a pour mission de superviser la bonne marche du programme et proposer les lignes générales ainsi que les indications utiles pour son exécution. A cet effet, il est chargé de :

– S’enquérir de l’état d’avancement du programme,

– S’assurer de l’atteinte des objectifs,

– S’assurer de la complémentarité des activités des partenaires afin d’éviter les duplications,

– Faire des recommandations pour la bonne exécution du programme,

– Donner des orientations pour l’atteinte des objectifs du programme ».

Il faut noter la présence du gouverneur de Diffa, du représentant de l’union européenne, le président du conseil régional de Diffa, le douze maires de la région de Diffa, les agences partenaires d’exécution du programme, des cadres de la HACP et plusieurs invités.

A l’occasion de la tenue de ce comité de pilotage du programme « sécuriser « de l’iscp, le président de la hacp a visité certaines réalisations en compagnie du gouverneur de la région de Diffa, des agences partenaires d’exécution l’isCp. Le colonel major Mahamadou Abou a successivement inauguré le poste frontière de Gaidam situé dans la commune urbaine de Mainé, visite le centre de formation et la centrale d’approvisionnement en gaz au profit des refugiés, déplacés et retournés. A noter que durant toutes ces visites, le P/HACP s’est enquéri du fonctionnement de toutes ses infrastructures combien importantes et qui démontrent si besoin est de la détermination de l’état à venir en aide aux populations si éprouvés par les agissements néfastes de Boko Haram.

Sur un autre plan le président de la HACP a visité aussi le centre devant accueillir les repentis de Boko Haram .il a ensuite présidé une rencontre de sensibilisation dans les locaux de la commune de Goudoumaria avec les autorités administratives, coutumières et les associations socio professionnelles de Goudoumaria.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Search